Warning: Use of undefined constant translate_tb_widget_register - assumed 'translate_tb_widget_register' (this will throw an Error in a future version of PHP) in /var/www/libertiesalliance.org/public_html/wp-content/plugins/translate-this-button/ttb-sidebar-widget.php on line 129
Punir la diffusion de la charia :: Liberties Alliance

Punir la diffusion de la charia

By • on October 10, 2014

Guy Pagès, lisant un texte pour l’International Civil Liberties Alliance, demandant l’adoption de législations réprimant les activités éducatives ayant pour but d’enseigner la charia dans états membres de l’OSCE. La charia incitant à la violence et à la discrimination ne peut continuer à être librement enseignée à l jeunesse.

International Civil Liberties Alliance   session 3  23.09.2014

Au sujet des libertés d’associations pacifiques l’actualité dramatique en Syrie et en Irak nous amène a nous poser la question suivante : comment les pays a l’ouest de Vienne en sont-ils arrives a devenir producteurs et exportateurs de jihadistes ?

Une partie de ceux qu’il faudrait plus justement nommer des assassins islamiques tuent aujourd’hui en raison d’une éducation reçue le plus souvent dans nos pays. Education délivrée par des associations n’ayant eu aucune activité violente et tombant donc sous la dénomination “d’associations pacifiques”.

Nous savons, par exemple, que les Frères Musulmans ouvrent aujourd’hui impunément des établissements d’éducation dans toute l’Europe en utilisant des organisations façades. C’est pourtant une organisation ayant des finalités anti-démocratiques parfaitement connues.

Avoir des activités pacifiques de promotion de la charia, donc menaçant de manière évidente les droits de l’Homme et la forme démocratique de nos sociétés est semble-t-il aujourd’hui une activité protégée au nom d’une conception dévoyée des droits de l’Homme.

Dévoyée car elle méconnait l’article 30 qui dit : Aucune disposition de la présente Déclaration ne peut être interprétée comme impliquant, pour un Etat, un groupement ou un individu, un droit quelconque de se livrer à une activité ou d’accomplir un acte visant à la destruction des droits et libertés qui y sont énoncés.

Diffuser pacifiquement la charia, qui comprend des incitations multiples a la violence, est aujourd’hui un abus de droit non punissable qui pourtant se paye en sang humain a l’étranger, et en dislocation sociale et culturelle chez nous. Qu’attendons-nous pour protéger les vies et la Démocratie ?

Recommandation

Que l’OSCE incite les pays participants à élaborer des législations non équivoques permettant d’interdire  les activités éducatives promouvant la charia ainsi que le permettent les articles 9 et 10 de la Convention Européenne des Droits de L’Homme.